C'est le Kindle 2 que la firme 'Amazon va commercialiser dans l'hexagone; plus grand que le DX, le Kindle 2 avec ses 15 cm de diagonalei utilise une technologie d'encre électronique (en niveaux de gris) qui donne presque l'impression de lire sur du papier. Il peut stocker jusqu'à 1.500 livres et journaux, qui se téléchargent sans fil via le réseau téléphonique 3G en moins d'une minute. Le coût du l'exemplaire numérique d'un livre coûte en moyenne 10 dollars (7 euros) lors de sa sortie (contre environ 20-25 dollars en version papier), et 8 dollars (5 euros) une fois qu'il est disponible en poche.. Le prix du Kindle tournerait autour de 190 euros.

Grâce au Kindle, Amazon pourrait devenir prochainement au livre numérique ce que l'Ipod d'Apple est à la musique, c'est à dire faire une véritable OPA sur le marché des readers et des contenus littéraires numériques.
Seul problème de ce produit est le format propriétaire des fichiers lisible sur le Kindle, un format sous DRM qui ne permet pas la lecture des oeuvres achetés chez Amazon sur d'autres appareils et permet le contrôle de celles-ci à distance par les éditeurs. L'histoire de l'effacement de certains livres numériques dont le célèbre 1984 sur décision unilatérale de l'éditeur à fait un très mauvais buzz autour de ce produit. ne vous étonnez pas de voir votre bibliothèque de votre kindle diminuer de temps en temps.


Un outil bien pratique,qui vous évitera de vous encombrer de livres papiers, ceux qui ont pris l'habitude de lire des livres éléctroniques sur leur iPhone devrait apprécier ce nouveau produit. On peut seulement espérer que les éditeurs français proposeront à la vente et le plus rapidement possible les classiques de notre riche patrimoine Littéraire passé, présent et à venir...