Chris Cornell sort un troisième album solo en 2009, jusque là tout va bien, mais le gros problème, c'est l'orientation radiophonique de cette production qui est très éloigné du Hard Rock qui avait fait connaître cette voix d'or.


C'est mou, aussi chiant que du Voulzy, c'est bien mainstream, et ça risque de passer sur NRJ/ fun et d'autres radios de merdes un son pareil...