iPhone contient, selon l'étude commandée par Greenpeace, des composants chimiques dangereux. Par exemple l'antenne, avec un taux de brome s'élevant à 10 %, ou les écouteurs dont le PVC comporte 1,5 % de phtalates, réputés pour leur toxicité et le risque qu'ils constituent pour l'environnement et la santé humaine.



Apple a encore du chemin à faire pour devenir une entreprise respectable vis à vis de l'environnement


Ratatium