James Chapman a puisé son inspiration dans l'essence du shoegazing,[1]pour enregistrer seul des chansons qu'il compose et joue dans sa chambre et qu'il retravaille pendant des heures, repéré et signé par le label Mute Records[2] , il sort en avril 2007 son premier album We Can Create, qui met le jeune anglais prometteur sur le devant de la scène éléctro Britannique.


James Chapman et sa "Maps" digne héritier de Moby et New Order



Plus d'infos sur maps

Notes

[1] terme inventé par le New musical express (NME) pour décrire un courant musical appartenant au rock indé anglais, proche du courant Dream pop (My Bloody valentine). Il est apparu au sud de l'Angleterre à la fin des années 80

[2] label indépendant spécialisé dans la musique électronique et industrielle: Moby, Depeche Mode, Erasure,ou Goldfrapp.