Sncf: la lutte contre les fraudeurs





On rigole, mais il ne faut pas oublier que cet été un ados a passé une nuit au poste de police de Toulouse après avoir raté sa correspondance à cause du retard de son train. Mineur, il ne pouvait , selon la SNCF, passer la nuit seul à l’hôtel..... il n'avait pourtant pas fraudé...