JingJing et Chacha [1] sont les représentants du "ministère de l'intérieur chinois" qui vont collaborer avec Yahoo!, MSN et d'autres hébergeurs de blogs en Chine, pour faire protéger les intérêts de l'Etat chinois.

JingJing et Chacha ont pour mission de rappeler régulièrement aux internautes chinoisque certains sites (à caractère pornographique, de jeux d’argent, de piratage, etc.) sont considérés comme« source de dommages publics et de perturbation de l’ordre social », mais aussi que l'utilisation du net est sous étroite surveillance.



Les deux agents créent une sortent d'interactivité avec l'internaute, une sorte de police web2.0, en effet, en cliquant sur ces représentants, le public pourra à son tour signaler des débordements ou des sites allant à l'encontre des intérêts de l'Etat Chinois; la police de Pékin a indiqué qu’elle répondrait aux alertes en 30 minutes.




voir aussi cet article du monde.fr

Notes

[1] Jingjing et Chacha vient du mot jingcha voulant dire police en chinois.