Elaboré par le nouveau ministère de la Culture et de la Communication, sous l'impulsion des lobbies, ce projet de décret d’application obligerat les Fournisseurs d’Accès à Internet (FAI) à envoyer périodiquement des emails à leurs abonnés, pour leur rappeler que le téléchargement illégal de fichier protégées est condamnable car fait du mal à l'industrie des Majors. En Bref, vous devez arrêtez de télécharger, mais allez plutôt achetez vos fichiers chez Virginmega ou I-tunes .

Ce spam, oui car , il s'agit bien de spammer tous les abonnés à internet, touchera d'abord les nouveaux abonnés à un FAI . Puis ensuite la masse, qui recevra périodiquement un message pompeux du genre:

« Télécharger ou partager sur Internet ces créations sans leur autorisation est une violation de leurs droits, qui les prive de leur rémunération légitime et fragilise ainsi la création artistique et la diversité culturelle », expliquerait ce courrier, avant de rappeler que le téléchargement illégal est « passible de condamnations civiles (notamment suspensions de l'accès à Internet, paiement de dommages et intérêts) et de sanctions pénales (amendes, voire emprisonnement pour les cas les plus grave) ».[1]



Un message prévention qui joue sur la peur et la menace, et sur la prochaine disparition des majors fragilisés par un manque a gagner incalculable. Ce Spam risque d'être rapidement balancé dans la corbeilles avant même d'avoir été ouvert, c'est pourquoi, les autorités alliés aux organismes de gestion des droits préparent les premiers radars du Web français pour surveiller les infractions à la Dadvsi, Ficher les contrevenants , transiger ou envoyer devant les tribunaux les suspects.


Tout ça pour dire, que l'industrie musicale risque de disparaître aussi vite que les glaciers du Kilimandjaro, qui voudrait encore acheter des produits "culturels" a un industriel qui vous menace , vous suspecte et vous fiche? ....Puis il existe des alternatives pour écouter de la musique sans se sentir coupable comme ce site de musique Libre.

Notes

[1] via: clubic.com