Selon Robert Sutton, Professeur de management à Stanford en Californie, spécialiste des "comportements organisationnels", le sale con est une espèce présente dans toutes les entreprises :connards, despotes, enflures, harceleurs, gros faillot sans scrupules, trous du cul etc...ont tendances à devenir de plus en plus présent dans un monde de l'entreprise qui est un terrain trés fertile pour celui-ci. . Et c'est pour cela que Sutton a rédigé un petit guide de survie de l'employé modèle face aux connards :"Objectif zéro-sale-con"....

Le plus souvent patron ou petit chef, homme ou femme, tout le monde peut, un jour ou l'autre, entrer dans cette catégorie. Mais pour définir un profil type, l'auteur a dressé la liste des douze vacheries auxquelles s'adonnent quotidiennement le connard au boulot : "envahir l'espace personnel d'autrui", "lancer des insultes personnelles", "critiquer le statut social ou professionnel", "couper grossièrement la parole" etc...

Pour les cas les plus graves, Sutton recommande dans son guide l'utilisation du "détecteur de sales cons". Mis au point par des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (M.I.T), un appareil qui se branche sur un mobile et comporte un logiciel d'analyse vocale qui permet d'avertir l'utilisateur lorsqu'il devient agressif ou méprisant au téléphone.

L'auteur parvient à traiter avec d'humour d'un problème de société. Et si son ambition est de faire de "l'Objectif zéro-sale-con" un code de bonne conduite en entreprise,il reste lucide : "Admettre que vous en êtes un est le premier pas "...

Voir aussi blog dédié au guide