Tout le monde se rappelle de l'affaire Milka ou une petite commercante avait donné son prénom à son site perso, une chocolaterie bien connut l'avait trainé en justice et dépossédeé de la propriété de ce domaine en .fr pour permettre à lamarque milka d'avoir le Milka.fr.... l législateur dans son besoin de protéger les entreprises françaises compterait prochainement adopter un loi pour éviter des cas de cybersquatting comme celui de Mme Milka.

Lire la suite