Les deux formats haute-définition utilisent le même shéma de protection autour de l'AACS. L'outil de décryptage s'appelle cette fois BackupBluray, et les clés de décryptage commencent déjà à être diffusées sur le réseau des réseaux, notamment sur le site Doom9.org, le site où le hacker a dévoilé ses premiers exploits. Le premier film craqué en Blu-Ray serait Lord Of War. Il ne faudra sans doute pas longtemps pour que la communauté open-source réalise une application autonome capable d'aller chercher tout seul les clés de déchiffrage.

Tout ça au grand dam du camp du Blu-Ray qui avait commencé sa campagne de promotion pour vanter la supériorité de son format et de sa protection contre la copie....

Muslix 64 va-t-il finir ses jours à Guantanamo? Il vient en effet de casser les deux formats qui se vantaient d'être incassable! l'industrie numérique va devoir revoir sa copie et arrêter de nous prendre pour des buses.

Via: Doom9