Les syndicats ,les fonctionnaires, les salariés du privé et les jeunes dans la rue pour refuser la destruction de pans entier du code du travail et du droit social proposé par Monsieur De Villepin qui vient en deux mois de perdre toute crédibilité pour un quelquonque avenir politique. c'est un grand non à la fléxisécurité (nouveau terme pour évoquer la précarité) bidon et au parcours de sécurisation professionel prévus par le premier sinistre .

Lire la suite