Le calendrier parlementaire a été bousculé lundi pour avancer au 31 janvier, au lieu de la mi-février initialement, l'examen du projet de loi sur l'égalité des chances auquel a été ajouté le CPE. Le nouveau contrat de travail doit faire l'objet d'un amendement autorisant le gouvernement à légiférer par ordonnance pour l'instituer. Le gouvernement avait déjà légiféré par ordonnance l'été dernier pour mettre en place le contrat nouvelles embauches qui a inspiré le CPE.

Lire la suite